Peindre soi-même son appart en quelques leçons !

31 mars 2016 à 18 h 49 min
Peindre soi-même son appart en quelques leçons !

Beaucoup d’entre nous pensent qu’il est inutile d’apprendre à peindre, qu’il suffit de prendre le pinceau en main et de faire des gestes de va et viens pour remplir un espace donné de couleur, bref, que cela va de soi. Pourtant, il y a quelques règles de base à savoir pour aboutir à un résultat satisfaisant et bien fait. D’ailleurs, les petits désagréments sont inévitables si vous n’êtes pas assez minutieux dans votre travail, comme le pot de peinture sur la moquette ou le manque de peinture en cours de route. Comment gérer tout cela une fois sur le chantier ?

Bien préparer le chantier

image51

Si vous ne protégez pas suffisamment votre chantier, vous risquez d’avoir de la peinture un peu partout. Pensez donc à vider la pièce pour pouvoir travailler dans un espace sans obstacle. De préférence, placez tous les meubles au centre de la pièce bien protégés par une bâche plastique ou de vieux draps. Puis, enlevez tout ce qui est susceptible de recevoir des projections de peinture comme les tapis ou les rideaux. Couvrez le sol avec une grande bâche bien fixée. A défaut de combinaison, portez de vieux vêtements confortables qui ne craignent plus rien ainsi qu’une casquette ou un bandana pour protéger vos cheveux. Le support doit être également préparé, car si la surface à peindre est sale, la peinture aura du mal à rester. Si vous peignez également le plafond, portez des lunettes pour protéger vos yeux de l’éventuelle éclaboussure qui seront attirés inévitablement par la gravité. N’importe quelle paire de lunettes fera l’affaire du moment qu’elle recouvre bien vos yeux.

Avoir suffisamment de peinture

db592dadf6cea8e59512d6292eb1020cfull

En général, les peintres professionnels calculent au préalable la quantité nécessaire pour telle ou telle surface. Ce qui n’est pas le cas d’un simple amateur. Il se trouve qu’on a souvent tendance à trop charger le pinceau, donc à consommer plus. Pour éviter la pénurie de peinture en cours de route, prenez conseil auprès du vendeur en présentant les dimensions de votre pièce. Ne surchargez pas non plus chaque coup de pinceau que vous allez faire. Tapotez légèrement votre pinceau chaque fois que vous le sortez du bac ou frottez le contre les rebords.

Essayer la peinture avant de l’appliquer

repeindre-pour-se-sentir-chez-soi-1313736893

Etant donné que la peinture va faire partie du décor, il est recommandé de l’essayer avant de se lancer pour de bon. Cela concerne notamment la teinte à adopter. Vous pouvez recourir aux simulateurs et nuanciers virtuels pour tester les couleurs comme à la maison. Ainsi, vous ne risquez pas d’avoir de mauvaises surprises une fois le travail fini. Pour les peintures de type décoratives, essayez plusieurs nuanciers pour ne pas vous trempez et vérifiez bien que les motifs que vous avez pris s’harmonisent ensemble.

Ne pas oublier la « sous-couche »

peinture-plafond-103654

La notion de « sous-couche » est certainement méconnue par la majorité des peintres amateurs. Il s’agit de la première couche appliquée sur le support que l’on appelle également « primaires d’accrochage ». Pour sa réalisation, vous pouvez utiliser une peinture bon marché. En ce qui concerne le dosage, mélangez bien la peinture avant usage. Pour cela, utilisez un bout de bois, une baguette propre ou un mélangeur. En utilisant un rouleau, ne le trempez qu’à moitié dans la peinture, puis, retirez le surplus à l’aide de la grille.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !