Tjalf Sparnaay : le peintre qui voit en grand

27 juin 2016 à 19 h 17 min
Tjalf Sparnaay : le peintre qui voit en grand

Tjalf Sparnaay est incontestablement, le peintre qui peint le mieux les choses dans sa version grandeur. C’est d’ailleurs ce qui fait sa particularité. Dans le domaine artistique, il fait partie du mouvement international contemporain de l’Hyper réalisme dans lequel il est qualifié comme l’un des peintres les plus importants. Non seulement, il a la capacité de reproduire la réalité, mais en plus de cela, il l’intensifie en faisant exploser les objets du quotidien à des proportions énormes. Cela lui donne l’occasion d’explorer tous les détails minutieusement et d’analyser couche par couche son ouvrage afin de conquérir le cœur du sujet. En tout cas, ses tableaux sont à couper le souffle. De vrais œuvres d’art qui n’ont rien à envier à un Rembrandt ou un Vermeer où le souci du détail et le raffinement sont perceptibles.

Des objets triviaux qui nous explosent la rétine

L’artiste néerlandais Tjalf Sparnaay réalise des œuvres impressionnantes qui font exploser la rétine. Il aime à travailler des sujets triviaux à l’aide de son pinceau, entre autres, des œufs, des frites, du pain, une bouteille de ketchup, des poupées barbies, des marbres ainsi que des feuilles d’automne. « « Mes tableaux » sont destinées à permettre au spectateur de revivre la réalité, de redécouvrir l’essence de l’objet qui est devenu tellement banal. Je veux revenir à l’ADN de la structure universelle dans toute sa beauté » dit Sparnaay. « Je l’appelle « la beauté de l’ordinaire » » rajoute-t-il.

Le Rembrandt des temps modernes

En se référant à ses œuvres, Tjalf Sparnaay est tout simplement le Rembrandt des temps modernes du point de vue technique. C’est que l’exposition dans ses travaux se réfère au jeu de la lumière et de l’ombre. Sparnaay se base également sur la riche tradition hollandaise du XVII ème siècle de la nature morte, mais il le fait de manière unique et contemporaine. Comme il est toujours à la recherche de nouvelles images jamais peintes, l’artiste s’épanouit dans son propre environnement. « En utilisant des objets triviaux de tous les jours, je laisse de nouveau refluer à la réalité de mon pinceau » confie-t-il.

De par son talent exceptionnel, les tableaux de Tjalf Sparnaay sont exposés un peu partout dans le monde en dehors des Pays-Bas, à savoir Londres et New-York. Les prix de ces œuvres originales varient de 17 500 euros à 120 000 euros.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !