DIY: faire vos propres meubles

15 janvier 2014 à 19 h 22 min
DIY: faire vos propres meubles

Meubler ou ré-ameubler votre maison est un moyen non seulement d’améliorer et d’optimiser
l’espace, mais aussi de donner un tout nouveau style à votre intérieur. Toutefois, l’achat de meubles représente souvent des dépenses considérables et il est parfois difficile de trouver exactement ce que vous cherchez, le style, la couleur et la qualité que vous imaginez convenir le mieux à votre foyer, tout en respectant le budget imparti.

Ne laissez pas votre porte-monnaie anéantir vos envies de changement, il est important de se sentir bien chez soi. Avec quelques outils et un peu de temps libre, vous pouvez utiliser les conseils prodigués dans cet article pour créer vos propres pièces d’ameublement. Fabriquer soi-même son mobilier n’est pas seulement synonyme de belles économies par rapport aux tarifs du magasin, mais aussi de la possibilité pour vous de décider de tout ! Du type de bois employé à la peinture utilisée, vous êtes le maître d’œuvre et créez la pièce telle que vous l’imaginez. Ici, nous allons vous présenter une liste des outils nécessaires ainsi que quelques conseils indispensables à vos futures réalisations.

Faire vos propres meubles

Dans un premier temps, documentez vous un petit peu en ligne ou à l’aide de magazines de bricolage, afin d’apprendre à réaliser un plan basique du meuble tel que vous le visualisez. Soyez sûr que vous avez dans votre garage le matériel de base, pas seulement un marteau et des clous mais aussi tous les outils dont il sera fait mention ci-dessous.

Couper des planches

Quel que soit votre projet, vous serez amené à utiliser une scie. La scie circulaire est idéale pour le contreplaqué, et offre une utilisation plus précise que la scie à chantourner, moins chère mais moins précise.

Tracer des lignes

Une équerre de charpentier, peu chère à l’achat, est un outil pratique pour mettre des repères sur vos planches avant de les couper.

Prendre des mesures

Également trouvable à petit prix, un ruban mesureur sera indispensable à toutes vos prises de mesures.

Munissez-vous également de lunettes de sécurité, afin de vous protéger des projections de bois lors de la coupe.

Ainsi équipé, voici comment procéder : immobilisez votre planche, utilisez votre équerre pour vous assurer que l’angle de celle-ci est droit. S’il ne l’est pas, marquez l’angle droit avec votre équerre, et sciez l’angle en vous assurant de rester d’un seul côté de la ligne. Mesurez la longueur de votre planche et passez à la coupe suivante. Voilà, une planche de faite !

Une fois toutes vos planches coupées aux bonnes dimensions, l’étape suivante est la construction de votre meuble.

Avant de commencer, assurez-vous de travailler dans un espace propre, veillez à aspirer les poussières de sciure. Une consigne préliminaire, soyez patients, travaillez avec minutie et précision, ou vous risquez de vous retrouver avec un meuble bancal et au fini imprécis.
Il y a différentes options pour assembler vos planches en toute simplicité, mais commençons par la méthode la plus basique et la plus économique : à l’aide de vis.

Vous allez avoir besoin d’une perceuse. N’hésitez pas à investir dans une bonne perceuse, celle-ci pourra couvrir de nombreux usages, de l’accrochage de cadre à la fixation de portes de placards, la réparation de jouets ou à la construction d’un abri. Si vous ne voulez pas y mettre le prix, vous trouverez de nombreuses perceuses d’occasion en parfait état de marche.

Pour assembler vos planches, vous aurez besoin de colle à bois. Si votre bois a déjà été traité, pensez à vous munir d’une colle spéciale pour bois traité. Faites attention lorsque vous appliquez la colle à ne pas dépasser, car la peinture n’adhérera pas aux endroits portant des traces de colle !

Vous aurez très certainement besoin de poncer votre meuble. Pour cela, une ponceuse manuelle peut tout à fait convenir, accompagnée de papier à poncer.

Le choix de la peinture dépend de vos préférences. On vous conseillera en général d’utiliser une peinture émail pour vos meubles mais la peinture mate présente selon nous de nombreux avantages. Avec une peinture mate, vous pourrez appliquer plusieurs couches, ce qui permettra que la peinture ne s’enlève pas par morceaux à la première griffe. Le mat a aussi l’avantage de sécher vite, et sa finesse permet de révéler le grain du bois en transparence. Vous pourrez aussi mélanger différentes couleurs pour ajouter de la profondeur. Enfin, la peinture mate nécessite moins de ponçage entre les couches.

Pour un effet vieilli, frottez simplement le meuble par endroit à l’aide de votre ponceuse.
Pour vous assurez de la longévité de votre meuble, ajoutez une couche de vernis incolore sur celui-ci.

À vous de jouer, et n’oubliez pas, patience et minutie seront vos meilleurs alliées dans la réalisation de vos meubles faits maison !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !