Motion design : le graphisme prend vie

6 mars 2020 à 15 h 14 min
Motion design : le graphisme prend vie

Le motion design consiste à traduire un message en image animée. Il passe par la création et à l’exécution graphique. C’est étendre le graphisme dans un milieu audiovisuel depuis la télévision au grand écran en passant du smartphone à l’ordinateur.

Le motion designer est une profession polyvalente qui consiste à animer des choses. Zoom sur ce métier dynamique.

Définition du motion design

Définition du motion design

Le motion design peut se définir comme la capacité de donner vie à des images graphique. C’est une abréviation de l’expression anglaise « Motion Graphics Design ». Dans ce cas, vous retrouvez des textes en mouvement, à faire vivre des pictogrammes, des photos ainsi que d’autres illustrations et formes d’image.

Pour être plus simple, c’est la conception audiovisuelle et animée qui combine en même temps les formes graphiques, les éléments typographiques, les éléments en 3D, les interfaces graphiques, etc. Bref, le motion design est donc une vidéo animée qui dure peu de temps visant à créer plusieurs objectifs.

Dans le monde de l’audiovisuel, les compétences de motion design sont très recherchées. D’ailleurs, ce type de vidéos sert dans les campagnes de communication. Même si sa création parait enfantine et facile, le travail d’un motion designer demande du temps et est plus ou moins complexe.

Comment se déroule la conception d’un motion design ?

Avant d’aboutir à un produit exploitable, la vidéo en motion design passe par 5 étapes.

Le brief

Le brief

Le motion designer rédige un script théoriquement afin de définir au préalable les idées principales à transmettre et d’anticiper le discours de la voix off.

Ce brief créatif présente les besoins et les demandes spécifiques, le message, les objectifs, la charte graphique, le ton de la communication, etc. Il s’agit d’un document de base pour le motion designer.

Le script

Le script

Le script est la version écrite de la vidéo. Il consiste à formaliser les éléments narratifs. Son objectif est de s’assurer que l’intention du concepteur s’adapte réellement au brief créatif.

Il permet d’estimer la durée de la vidéo et de vérifier qu’il n’y a pas de mauvaises surprises avant de se lancer dans la création proprement dite.

Le storyboard

Le storyboard

Cette étape va imager le script en faisant des illustrations, plusieurs séquences et plans d’animation. Le storyboard permet de donner une vision claire et précise du rendu final de la vidéo. Chaque partie écrite du script va être traduite en image précise en fonction de la complexité du projet.

Le maquettage

Le maquettage

C’est la prochaine étape après le script et le storyboard. Le maquettage produit les éléments numériques et graphiques qui servent à réaliser la vidéo finale. La charte graphique et la créativité (isométrie, 3D, le flat design) entrent en jeu.

L’animation

L’animation

En utilisant des logiciels spécifiques, le motion designer va passer à la phase d’animation. Il donne vie aux éléments réalisés précédemment en donnant du mouvement aux images de chaque séquence.

L’importance du motion design

L’importance du motion design

Ce concept permet de mieux capter l’attention de l’auditoire. Son format court et simple favorise aussi la viralité sur le web et les réseaux sociaux. Le motion design permet à une entreprise de promouvoir son identité, de valoriser ses activités en communiquant les produits ou services et de présenter sa structure.

La progression du motion design est fortement liée aux nouvelles technologies. Avec l’évolution de la technologie, cette technique a beaucoup évolué au cours de ses 15 dernières années étant donné qu’il n’a existé qu’au début du cinéma.

Comment se former au motion design ?

se former au motion design

Les étudiants passionnés suivent une formation qualifiante au sein d’un établissement en audiovisuel. Généralement, tous les niveaux d’études sont acceptés dans les écoles.

Mais, les bacheliers doivent suivre un cursus de trois ans, qui débouche à l’obtention d’un diplôme d’école reconnu par les professionnels du domaine. Ceux qui veulent approfondir et se spécialiser, ils peuvent continuer leurs études jusqu’au bac +5.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !