Élevage : quelle race de poule choisir ?

26 juillet 2020 à 8 h 00 min
Élevage : quelle race de poule choisir ?

L’élevage de poules est une activité faisable tant en ville qu’en campagne. Toutefois, face aux nombreuses races de poule domestique qui existent sur le marché, nous ne savons pas toujours laquelle choisir. Voici donc un guide pour que vous puissiez choisir la race de poule qui vous convient.

Nègre soie

Choisir la race de poule en fonction de vos objectifs

La race de poule que vous allez choisir dépend, en premier lieu de vos objectifs. En effet, si vous élevez une poule pour la manger ensuite, vous allez choisir une race de poule bien précise. Mais si vous désirez avoir des œufs, vous n’allez pas choisir cette même race.

Par conséquent, si vous comptez élever des poules pour obtenir des poussins, le mieux serait d’opter pour des poules couveuses. En revanche, si vous souhaitez avoir des œufs frais à vendre ou à consommer, les poules pondeuses seront les plus appropriées.

En outre, si vous comptez élever des poules pour pouvoir les manger par la suite, les poules de race seront plus intéressantes. Vous pouvez, par exemple, opter pour la Géline de Touraine ou la Nègre soie.

Enfin, si vous voulez élever les poules uniquement pour décorer votre jardin, vous pouvez opter pour les poules d’ornement.

Poules naines

Choisir la race de poule en fonction de votre situation

La situation dans laquelle vous êtes sera également un élément clé qui vous permettra de choisir la bonne race de poule. La taille de votre jardin sera alors le premier critère à prendre en compte. Le gabarit de la poule sera à considérer en fonction de ce critère.

Il existe, notamment, des poules naines, des poules moyennes et des poules lourdes. Pour les poules naines, vous n’aurez besoin que de 8 à 10 m2 d’espace au sol. Les poules les plus grandes, quant à elles, requerront au moins 20 m2.

Vous devriez également prendre en compte la hauteur de vos clôtures dans le choix de la race de votre poule. En fait, la capacité de vol d’une poule doit aussi être considérée pour qu’elle ne puisse pas s’échapper.

Généralement, les poules avec des gabarits lourds ne peuvent pas voler très haut. Ainsi, une clôture de 1,5 mètre de hauteur devrait pouvoir les contenir. Pour les poules de gabarit moyen, une clôture d’au moins 2 mètres et à prévoir. Enfin, pour les poules de race naine, pensez à installer un filet ou une volière pour les empêcher de s’échapper.

poule à race barbue

Choisir la race de poule en fonction du prix et du climat

Le prix peut aussi être un critère important dans votre choix de la race de poule adéquate.

En effet, si vous optez pour une poule pondeuse, vous devriez prévoir un budget de 10 euros pour l’unité. Une poule hybride, quant à elle, s’obtiendra au prix de 10 à 13 euros l’unité. Les poules de race commune sont vendues entre 20 et 40 euros. Et celles de races rares pourront facilement atteindre les 70 euros l’unité.

Finalement, le climat de votre région sera aussi très important. Vous vous situez dans une région assez humide ? Évitez alors d’élever des poules aux races courtes sur pattes et aux races barbues. Ces dernières peuvent attraper des maladies respiratoires ou être fragilisées si leur plumage venait à être mouillé.

Au contraire, si vous vivez dans une région chaude, préférez les poules à grande crête au lieu de celles aux tarses emplumés. En fait, celles à grande crête peuvent supporter de fortes chaleurs.

Voilà un guide pour vous aider à choisir la race de poule qui vous convient. Pour cela, vous devez donc définir vos objectifs, considérer votre situation actuelle. Mais aussi définir votre budget et prendre en compte le climat de la région dans laquelle vous vivez.

Cependant, n’oubliez pas de prévoir un poulailler avec les accessoires qui vont avec pour accueillir vos poules. Le pondoir, par exemple, est un accessoire indispensable. Pour en savoir plus sur ce dernier, vous pouvez avoir plus d’informations sur Poulailler.org.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !