La lampe Pipistrello se couvre d’or pour ses cinquante ans

6 mars 2015 à 21 h 09 min
La lampe Pipistrello se couvre d’or pour ses cinquante ans

La fameuse lampe Pipistrello, objet far du design italien à travers le monde, en est à son demi siècle de vie cette année. Pour l’occasion, elle sera disponible en version or. Une édition limitée qui sera uniquement disponible sur commande jusqu’à la fin de l’année.

Ce luminaire a été dessiné par la designer italienne Gaetena Aulenti en 1965. A part son métier de designer, Gae Aulentin a également tourné dans de nombreux longs métrages au cinéma. Au fil des temps, la lampe Pipistrello est devenu un objet culte. Pour ses quarante ans, en 2005, elle a habillé cinq cents exemplaires de chrome. Cette année, elle fête son demi-siècle en s’offrant un revêtement en métal précieux.

Pipistrello ou la chauve-souris

pipistrello-or-jubile-50ans-gold-cover

La lampe Pipistrello est connue pour ses courbes de chauve-souris caractérisée par des lignes légères. En outre, Pipistrello désigne la chauve-souris. Il s’agit, en fait, d’un abat-jour rigide en méthacrylate blanc opale de 55cm d’envergure qui évoque les ailes déployées de cet animal nocturne. Cette nouvelle série limitée et numérotée garde le même design classique du XXème siècle, seul le matériau de prédilection change.

Des centimètres supplémentaires pour la version dorée

4575356_8_bdbe_la-pipistrello-version-anniversaire-doree-sur_827329111e21428b0d49b9b68a68ff0a

En fait, le luminaire est déposé sur un métal télescopique en inox satiné pour une vingtaine de centimètres en plus. La lampe Pipistrello doit mesurer environ dans les 66 à 86cm. De cette façon, il est plus facile de prendre la lampe facilement grâce à la poignée sphérique en métal doré. Cette version inédite a été présentée par Martinelli Luce au salon Masion&Objet accompagnée de sa petite sœur revêtue de cuivre, la Minipipistello.

Qui est Gae Aulenti ?

GaeAulenti

Gaetena Aulenti est une figure incontournable du design et de l’architecture italien. Ayant exposé ses œuvres partout dans le monde, elle a présidé l’Académie des beaux-Arts à Milan. D’ailleurs, une place porte son nom dans cette ville italienne tandis qu’en France, elle a transformé la gare d’Orsay en musée consacré au XIX siècle. Outre que cela, Gae a également participé à l’aménagement du Centre Georges Pompidou à Paris.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !