Le Général de Gaulle en dessins

27 février 2013 à 16 h 02 min
Le Général de Gaulle en dessins

Jusqu’au 30 septembre 2013 à Colombey-les-Deux-Eglises, rendez-vous est donné aux amateurs de dessin. On y propose une exposition intitulée « Vive le Dessin Libre ». Celle-ci raconte, en caricatures, la vie politique du Général de Gaulle, depuis Londres jusqu’à sa mort.

CARICATURE-DE GAULLE2Un petit tour d’horizon sur l’exposition

Le titre de cette exposition est inspiré de la phrase prononcée par le Général de Gaulle le 24 juillet 1967, à savoir « Vive le Québec Libre ! ».

L’œuvre de Plantu, fait office d’affiche pour cette exposition. Ce caricaturiste représente le Général, comme étant un vieil officier en uniforme, avec des cheveux blancs, et brandissant les bras. Plantu n’a pas manqué de mettre l’accent sur le nez quelque peu imposant du Général.

Des dessins stigmatisant de Gaulle

À certains moments de sa carrière politique, le Général de Gaulle s’est retrouvé sous les feux des critiques. Du temps où il s’est installé à Londres, ses détraqueurs l’ont caricaturé comme étant un lâche qui se cache derrière un micro.

Quelques années après son retour dans l’hexagone, son image n’a pas évolué aux yeux de ses adversaires. De Gaulle s’est vu attribuer l’image d’un officier dictateur qui représente une menace considérable pour la démocratie. Dans la presse, on a alors vu des caricatures identifiant le Général à Louis XIV, à Napoléon, à Napoléon Ier, ou encore à Badingaulle, en référence à des clichés.

2894905_CharlesDeGaullepfLe fameux « Je vous ai compris » du Général de Gaulle lui a valu aussi des tonnes de critiques de la part de l’extrême droite française. Il y a aussi l’extrême gauche qui lui reproche son appropriation de l’audiovisuel. Ces dénigrements ont amené les caricaturistes à le représenter en un officier en uniforme, mais avec un ventre très remarquable, sans oublier le nez bien prononcé.

Des dessins flatteurs du Général

Le Général de Gaulle a surtout été vu comme étant un « sauveur de la Nation ». Le dessin d’un certain Jean Effel, reflétant l’arrivée du Général en France le 25 août 1944 conforte cette hypothèse. Ce caricaturiste l’a représenté, par exemple, aussi long que le Tour Eiffel, comme pour mettre l’accent sur sa grandeur.

Le dessin le plus célèbre représente de Gaulle sous la forme d’un chêne bûché. L’on y voit aussi Marianne, évoquant la République, qui est en larme, à la suite de la disparition du Grand Homme. À titre indicatif, ce dessin est l’œuvre du caricaturiste Faizant.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !