Comment choisir son motoculteur ?

15 juin 2018 à 3 h 08 min
Comment choisir son motoculteur  ?

Incontournable aux jardiniers, le motoculteur est un équipement de pointe pour réussir le jardinage. Cette machine peut vous servir pour la préparation de la terre du jardin. Vous pourriez ainsi réaliser facilement cette tâche avant de vous lancer dans les plantations.
Avec cet outil motorisé, il devient facile et rapide pour les jardiniers de retourner la terre. Évidemment, cet engin est plus pratique qu’une bêche ou encore une binette. Par contre, avant de s’approprier un motoculteur, quelques informations sont à prendre en compte.

L’essentiel à savoir sur les motoculteurs

Le motoculteur sert avant tout pour labourer la terre. Pour cela, la machine est associée à une charrue. Il faut savoir que cet engin peut servir aux jardiniers pour préparer une surface faisant entre 500 et 3000 m². La machine se compose d’un moteur thermique. Il peut se décliner en deux ou en quatre temps en fonction du modèle. Comme tous les véhicules à deux roues, la puissance de l’engin est indiquée en chevaux.

Sa cylindrée quant à elle est exprimée en cm3. À la base, un motoculteur est doté de deux roues qui sont destinées spécialement aux travaux agricoles. Selon le modèle choisi, ces roues peuvent avoir une largeur et un diamètre variable. La machine peut aussi être dotée de guidon, mais pas forcément. Celui-ci devra être orientable. Un motoculteur est aussi doté d’une charrue. Celle-ci peut être un modèle brabant. Il peut arriver qu’un tel modèle inclue un contrepoids avant. Ce balancier a pour robe d’équilibrer la machine. Il facilite aussi les manœuvres.

Les différentes caractéristiques d’un motoculteur

motoculteur

Certes, tous les motoculteurs servent pour labourer la terre, pour bien choisir son modèle, il faut toutefois penser à connaître les différentes caractéristiques d’un tel équipement. Ces caractéristiques peuvent varier d’un modèle à l’autre. Elles changent aussi en fonction de la surface pour laquelle ils sont fabriqués. Les caractéristiques d’un motoculteur sont aussi choisies suivant le niveau de commodité réservé à son futur utilisateur.

Motorisation

Lorsqu’il est question de choisir un tel engin, il faut tenir compte de sa motorisation. Que ce soit pour le binage ou le labourage, la performance de cet outil dépend beaucoup de sa motorisation. Notez donc que sur le marché, vous avez le choisir entre un motoculteur avec une motorisation électrique ou une motorisation thermique.

Le premier convient plutôt aux petits et aux moyennes tâches de jardinage. Pour ceux qui souhaitent utiliser la machine pour de grands travaux, il est préconisé d’opter pour un modèle avec une motorisation thermique. Le modèle thermique est aussi mieux adapté à un usage intensif.

Charrue

Avant de choisir un motoculteur, il faut aussi tenir compte de la performance de sa charrue. L’idéal est d’opter pour un modèle qui vous permettra d’effectuer à la fois le buttage et le labour. En tout cas, sur le marché, il est possible de trouver des motoculteurs avec une charrue simple, une charrue brabant ou une charrue vigneronne.
Le premier modèle sert aux jardiniers pour labourer seulement dans un sens. Lors de son utilisation, vous devez effectuer un remontage à vide.
Le second modèle possède deux socs. Il permet un labourage à plein. Notez juste qu’il existe des charrues brabants à 1/4 ou à 1/2 tour.
Le troisième modèle est à un soc. En fonction du sillon voulu, il peut être incliné à droite ou à gauche. Il peut aussi servir pour labourer le sol dans les deux sens.

Les roues

Les motoculteurs sont équipés de roues en fer. Les roues pneumatiques ne conviendront pas trop. Les modèles en fers sont appréciés pour leurs aubes qui s’enfoncent directement dans la terre. Ils permettent la traction sur sol meuble. Pour les jardiniers souhaitent effectuer un labour en sol gras, pour ceux qui souhaitent effectuer un buttage en sol meuble, les roues en fer conviendront parfaitement. Concernant le poids des roues, il est de 10 kg en moyenne. Tout savoir sur le métier de paysagiste.

Les motoculteurs et leurs options

motoculteur-labour-charrue-location-goldoni-jocker12-s

Si possible, lors d’un achat, il faudra miser sur un motoculteur avec des options. Entre autres, il existe des modèles avec un guidon orientable en haut, en bas, à gauche ou à droite. Des modèles peuvent aussi disposer de contrepoids. Cette option permet d’assurer la stabilité de l’engin. Il facilite ainsi sa manœuvre. Un motoculteur peut aussi avoir deux vitesses, à l’avant, à l’arrière ou les deux à la fois.

Comment bien choisir son modèle ?

Pour bien choisir son motoculteur, il faut déterminer la profondeur de terre à retourner qu’il peut réaliser. Normalement, la profondeur doit être comprise entre 15 cm au minimum et 40 cm au maximum.

La puissance de la machine est aussi un critère important. Les modèles les plus puissants possèdent aujourd’hui des motorisations diesel. Ils peuvent faire entre 8 ch et 300 ch. Avec ces appareils, vous pouvez réaliser des labours profonds sur un terrain allant jusqu’à 3000 m².

Pour la boîte de vitesse, il faudra éviter les modèles avec une boîte monobloc. Tout savoir sur comment bien choisir son motoculteur.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !