Compresseur d’air en menuiserie : lequel choisir ?

8 novembre 2021 à 12 h 29 min
Compresseur d’air en menuiserie : lequel choisir ?

L’univers du bricolage bénéficie de nos jours d’une constante amélioration propulsée par des outils de plus en plus performants. Depuis leur avènement, les compresseurs d’air ont révolutionné bon nombre de métiers artisan notamment la menuiserie. Cependant, le caractère varié des modèles existants continue de donner l’embarras de choix aux aspirants à leur utilisation. Le présent article fait la lumière sur les compresseurs d’air en menuiserie pour vous permettre de faire un meilleur choix.

Pourquoi choisir un compresseur d’air en menuiserie?

En vérité la question ne se pose même pas, il y a tant de raison d’avoir un compresseur d’air en menuiserie. En effet, les compresseurs d’air participent aujourd’hui à plusieurs activités du domaine et assimilé : entretien de jardins, travaux de rénovation, etc. Qu’il s’agisse du clouage, du ponçage du nettoyage, etc., les compresseurs d’air répondent présents. Pour ce faire, ils sont associés à un certain nombre d’accessoires pneumatiques (qui fonctionnent à l’air comprimé), pour accomplir les différentes tâches.

Le clouage : les cloueuses ou agrafeuses pneumatiques permettent d’assembler facilement des pièces de bois et d’accomplir les tâches nécessitant des clouages. De plus, les clous utilisés par ce type d’outillage ont des têtes assez fines et pratiquement invisibles une fois dans le bois.

Le ponçage : associer aux compresseurs d’air, les ponceuses pneumatiques sont de puissants outils qui permettent de travailler longtemps et efficacement. Elles ont l’avantage d’être très légères,  ne chauffent pas et se suffisent de l’air comprimé des compresseurs pour fonctionner.

La peinture : les pistolets à peinture pneumatique permettent de peindre efficacement et rapidement des meubles ou d’appliquer des lasures. Cela dit, ils nécessitent un compresseur à grand réservoir, à bonne pression réelle et à bon débit pour éviter les trous d’air pendant l’application des peintures.

Le nettoyage : c’est l’usage le plus évident du compresseur en menuiserie. Avec un souffleur à lui associé, il est possible de nettoyer facilement les endroits les plus inaccessibles et de dépoussiérer les surfaces de travail. Cela représente une bonne alternative si vous n’avez pas un souffleur électrique.

Types de compresseurs utiles en menuiserie

Compresseur 100L

Ce qu’il faut garder à l’esprit c’est que le compresseur que vous allez utiliser dans votre atelier de menuiserie devra pouvoir servir à plusieurs types de tâches. Il se doit donc de convenir à toutes les attentes qu’il doit satisfaire. Il serait donc judicieux de choisir un compresseur électrique ou à vis, suffisamment puissante et avec une grande cuve, 100L au moins.

Un volume important de la cuve évite de devoirs la remplir à plusieurs reprises en cours de travaux et assure une bonne autonomie à l’outil.

Un moteur suffisamment puissant garantit un remplissage rapide du compresseur et vous fait gagner en temps et en efficacité.

Un moteur électrique ou à vis assure un approvisionnement constant en air et rend possible l’utilisation du compresseur pendant son chargement sans craindre qu’il n’y ait de vide d’air qui entraîneraient des imperfections.

Les prix

Ainsi que vous l’aurez compris, il est préférable d’utiliser en menuiserie des compresseurs d’au moins 100l comme ceux disponibles sur compresseur100.com. Il faut aussi veiller à ce qu’ils soient suffisamment puissants avec une bonne pression pour un rendement intéressant. Avec un portefeuille entre 400 et 700 € et une moyenne de 550 €, vous pouvez trouver l’idéal du compresseur d’air qu’il vous faut.

Conclusion

En fin, les compresseurs d’air sont très utiles en menuiserie ou ils peuvent aider à réaliser diverses tâches. Rien qu’avec un compresseur d’air rempli et sans autres formes de source d’énergie, il est possible de clouer, poncer, nettoyer, peindre, percer, etc. Ils sont donc d’excellents moyens de réaliser un équipement complet, polyvalent, économique et efficace. Qu’attendez-vous donc pour prendre le vôtre?

Cet article vous a plu ? Partagez-le !