Débutante en couture, quelle machine adoptée ?

8 juin 2021 à 13 h 36 min
Débutante en couture, quelle machine adoptée ?

Le monde de la couture est un univers qui intéresse de plus en plus les mamans depuis ces dernières vagues de confinement. En effet, avec l’aubaine de passer plus de temps à la maison, nombreuses sont celles qui se sont adonnées à diverses activités manuelles. De plus, quoi de mieux que de confectionner soi-même ses robes, le doudou de son bout de choux ou encore les rideaux assortis à la nappe de la table à manger ? Si vous faites partie de ces mamans adeptes de DIY pour habiller à la fois la maison et votre petite famille, voici un article pour vous aidera à choisir le type de machine à coudre qu’il vous faut pour débuter en couture.

Les machines à coudre ou piqueuses

Machine à coudre brother

La piqueuse, plus connue sous le nom primaire de machine à coudre est sans doute la plus primordiale des machines à coudre. En effet, on le conseillera à tous les débutants de part sa praticité et sa polyvalence. Il existe cependant deux sortes de piqueuses : la machine à coudre domestique et la machine à coudre industrielle.

Se présentant sous une forme compacte, la machine à coudre domestique permet de réaliser différents ouvrages à la maison : rideaux, nappes, différents vêtements, doudou et bien d’autres. Deux catégories s’offrent à vous : la mécanique pour les plus téméraires (il y a le modèle manuel et celui à pédale) et l’électrique qui est plus pratique et plus moderne. Avec la présence des nombreux points qu’offrent cette machine, on peut assembler les pièces de tissus ensemble, surfiler le bord afin d’éviter l’effilochement, poser des fermetures plats ou encore faire des boutonnières.

La machine à coudre industrielle, quant à elle, dispose d’une table sur pied et d’une pédale. Nommée piqueuse plat de part sa fonctionnalité réduite à un seul type de point, elle sert surtout à gagner du temps et à la production de masse.

La surjeteuse

surjeteuse singer

Complément idéal de la piqueuse, la surjeteuse est une machine à coudre qui permet, à la fois, d’assembler, de couper le surplus de tissu, et de surfiler vos pièces en même temps. Eh oui, à vrai dire, la surjeteuse ne sert pas à coudre un ouvrage. Elle est plutôt destinée à la finition de votre couture, à lui donner ce bord avec des points de surjet qu’on reconnait facilement sur les vêtements du commerce.

En effet, surjeter peut être défini comme le fait de coudre des points serrés chevauchant le bord des morceaux de tissu pour solidifier l’ensemble et ainsi éviter au tissu de s’effilocher. A savoir que ces points sont appelés point de chaînette.

Il existe diverses sortes de surjeteuses qu’on pourra différencier selon le nombre de fils. Ainsi, on retrouvera des surjeuteuses à 2, 3 ou 4 voire 5 fils pour les plus performantes. Vous trouverez d’ailleurs plus de détails sur leurs qualités respectives sur https://www.surjeuteuse.com/ .

La surfileuse

surfileuse

On confond souvent surfileuse, surjeteuse et recouvreuse. Or la surjeteuse permet de couper le tissu qui dépasse de la couture tout en surfilant le bord, alors que les deux autres permettent seulement d’éviter l’effilochement du bord de vos pièces. Ainsi, la surfileuse aura comme unique fonction de surfiler le tissu avec son unique aiguille. Bien qu’ele puisse faire gagner beaucoup de temps, on peut s’en passer sans problème pour débuter.

La récouvreuse

recouvreuse

La recouvreuse, coverlock en anglais, quant à elle permet, à la différence d’une surjeuteuse simple, de faire des ourlets et de décorer. Les points de recouvrement sont essentiels pour les tissus extensibles. D’ailleurs cette machine permet de faire une finition nette sans que ce genre de tissu ne gondole, se déforme ou qu’il y ait des faux plis. La recouvreuse ne surfile donc pas un ouvrage et ne coupe pas non plus le surplus mais on la préférera pour coudre l’encolure d’un tee shirt par exemple.

La brodeuse

Machine à broder

La brodeuse est une machine qui permet de faire de la broderie afin de décorer une pièce de tissu. Il existe 3 types de brodeuse dont la mécanique, l’électrique ainsi que l’informatisée. Bien sûr, ce dernier type de machine à broder est le plus performant et le plus satisfaisant puisqu’il permet de personnaliser le design de ses modèles. Certaines machines à coudre arborent également des unités de broderies à ajouter à sa palette de points.

La machine à boutonnière

boutonierre

C’est sans nul doute la machine qu’on peut laisser si on n’a plus de place chez soi. En effet, bien qu’essentielle, elle permet uniquement de confectionner différentes sortes de boutonnières. Fonction qu’on retrouvera facilement sur différentes modèles de machines à coudre modernes.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !