Quel type de piscine construire chez soi ?

13 octobre 2022 à 7 h 44 min
Quel type de piscine construire chez soi ?

 

Vous projetez de construire une piscine chez vous ? Avant tout, sachez qu’il en existe plusieurs types. Votre choix dépendra de votre aménagement extérieur, de la surface dont vous disposez et des efforts que vous êtes à fournir pour l’entretien. Découvrez alors 6 possibilités qui s’offrent à vous.

La piscine enterrée : un classique

La piscine enterrée est la plus rencontrée de toutes. Même avec de petites dimensions, elle engage un gros budget et un chantier de plusieurs semaines à mois selon l’envergure du projet. Mais en contrepartie, elle vous durera plus d’une décennie si vous en prenez soin.

Le montant des dépenses dépend généralement du revêtement de la piscine. Là encore vous avez le choix entre liner, peinture imperméable sur du béton, panneaux ou coffrage PVC ou encore coque moulée, la plus rapide à installer. Avec cela, prévoyez l’achat d’éléments indispensables tels que la pompe de filtration dans un magasin de pièces détachées pour piscine.

Le couloir de nage et la piscine hors sol pour les petits budgets

piscine gonflable enfant

Ceux qui n’ont ni la somme nécessaire ni beaucoup de temps à accorder à la construction de la piscine optent pour l’une de ces deux options. On doit l’appellation « couloir de nage » à sa forme rectangulaire avec une longueur importante, mais une largeur moindre à l’image des piscines olympiques. Ces bassins s’adressent aux nageurs aguerris et non aux familles.

Vous avez peut-être déjà aperçu des piscines posées à l’aise sur une pelouse et remplies au tuyau d’arrosage ? Voilà nos piscines hors sol en kit fabriquées en toiles tendues grâce à des poteaux et des panneaux. Tout comme pour un matelas gonflable, on les étale bien, on les remplit d’air, puis d’eau et voilà. Sauf qu’elles ne vous dureront pas aussi longtemps que la version en dur.

La piscine à débordement pour ceux qui voient grand

Les piscines à débordement offre un spectacle inédit pour les yeux. On les retrouve plus souvent dans les hôtels de luxe que la maison de monsieur tout le monde, car leur construction coûte cher. Ces bassins se présentent sur au moins deux niveaux différents afin que l’eau s’écoule correctement.

Là on parle de débordement cascade. Par contre, il se peut également que l’eau soit acheminée vers des goulottes autour du bassin.

La piscine naturelle ou biologique : déco de jardin

Dans un jardin zen, les points d’eau sont bienvenus. Et encore plus s’ils permettent de se rafraichir en été tout en contribuant à l’harmonie du paysage. La piscine bio est généralement plus verte que les versions chlorées, mais elle est toute aussi propre.

Vous pouvez apercevoir autour, des plantes et des algues chargées de la nettoyer naturellement et qui remplacent la pompe filtrante. C’est un véritable régal pour les yeux et la peau. Le jeu en vaut la chandelle.

piscine intérieur hiver

La piscine intérieure pour en profiter toute l’année

Les piscines extérieures doivent être vidées ou couvertes en hiver. Vous les retrouverez quand les beaux jours pointeront leur nez. Par contre, si vous voulez continuer à vous baigner même quand les températures chutent, tournez-vous vers la piscine intérieure.

Comme vous pouvez vous en douter, elle a un prix qui dépasse d’ailleurs largement celui de la piscine enterrée extérieure. Dans vos calculs, intégrez le prix du chauffage et des travaux dans le bâtiment qui accueillir cette merveille.

Dans une nouvelle construction, cela ne vous coûtera pas plus que de refaire votre cuisine par exemple. Du reste, on a le même revêtement qu’une version extérieure, sauf qu’il va falloir faire plus attention à l’imperméabilité, mais aussi l’isolation et l’aération vu qu’elle sera directement reliée à la maison.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !